La géothermie verticale

La géothermie verticale

La géothermie verticale va puiser la chaleur de la terre grâce à la mise en place de sondes géothermiques (voir photo) enterrées jusqu’à 100m de profondeur. En plaine comme en montagne, les rendements (ou COP annuels) pourront atteindre 4,5 (équivalent à un rendement de 450%) pour une installation correctement installée et optimisée.

Alors que cette solution de chauffage est intéressante en plaine, elle est encore plus évidente en montagne puisque la température du sous-sol ne varie pas avec l’altitude.

Contrairement aux idées reçues, un « bon foreur » pourra forer partout, ce qui fait que la géothermie verticale est adaptée à tous les projets, en construction neuve et en rénovation. Il aura plus de facilité à forer dans la roche plutôt que dans des sols meubles.

En règle générale, il pourra forer une sonde de 100m dans la journée sur des sous-sols rocheux. Le forage pourra prendre plus de temps si le sol est mou ou si le foreur rencontre une grande quantité d’eau.

La longueur des forages dépendra des déperditions de la maison (taille, isolation, ventilation) et aussi de la conductivité thermique des sous-sols rencontrés. La norme NF X10-999 dicte les règles de dimensionnement ainsi que les distances à respecter : Chaque forage doit être distant de 10m entre eux, positionné à 3m des fondations et idéalement à 5 m de la limite de propriété.

Le dimensionnement des longueurs de sondes est très important pour assurer la pérennité du système. Le professionnalisme du foreur est primordial.

  • 15/12/2007
  • test projet géothermie checklist

Comments are closed.

CONTACT ET DEVIS