Les pompes à chaleur AIR/EAU

Les pompes à chaleur AIR/EAU ou aérothermie puisent les colories dans l’air extérieur. Ces solutions, plus faciles à installer, offrent un très bon rapport investissement/rendement. L’investissement sera moins élevé qu’une géothermie, les rendements seront aussi bien inférieurs.

A l’image d’un radiateur de voiture par lequel passe l’air, les calories seront prélevées dans l’air lors de son passage par l’évaporateur (voir photo). Elles seront ensuite transmises à l’eau du chauffage.

Il sera plus facile de récupérer de la chaleur dans un air à 7°c que dans un air à -15°c. C’est pour cela que les rendements baissent en même temps que la température extérieure. Le COP seront de 4,5 en intersaison (7°c), et baissera à 2,5 par grand froid (-15°c) pour les meilleures pompes à chaleur. De plus, un appoint électrique (ou surconsommation du compresseur) complètera la production du chauffage par grand froid. Il est donc facile de comprendre que l’aérothermie devient déconseillée à une altitude de plus de 1000-1200m.

Le niveau sonore aura aussi son importance si vous avez des voisins. L’efficacité du dégivrage sera à considérer, particulièrement dans les régions humides (proximité d’un lac, ou fond de vallée souvent plongé dans le brouillard).

Comments are closed.

CONTACT ET DEVIS